منتدى عزالدين حريدي لأبحاث النحل

أهلا وسهلا بكم في منتدى عزالدين حريدي لتربية النحل بجبال قالمة.
الى الجميع من دون استثناء أوجه التحية الخالصة وابارك لكم افتتاح هذا المنتدى الهادف الى ترسيخ ثقافة وفنون تربية النحل بما يتطابق والنظريات العلمية الحديثة و اسقاطها في الميدان . عسى أن يجد الاخوة النحالين وهواة تربية النحل والراغبين الجدد في مزاولة المهنة( لكن ينقصهم العلم التجريبي للنجاح في مشروعهم لانتاج العسل)عسى هؤلاء جميعا أن يجدوا في منتدانا ضالتهم فتشحذ الهمم ويزول الغموض والتيه من أذهان الجميع أمام فوضى المعلومات في هذا المجال.
منتدى عزالدين حريدي لأبحاث النحل

تربية النحل والملكات. انتاج سم النحل .العسل ،الغذاء الملكي ،حبوب اللقاح،البروبوليس،الشمع،والطرود

ملتقى النحالين في قالمة خصوصا وفي الجزائر عموما , للاتصال بمدير المنتدى الرجاء الاتصال على الرقم 0780983419 من الثامنة صباحا إلى الثامنة ليلا

المواضيع الأخيرة

» سؤال متعلق بملكات نحل مستجلبة من المانيا
الأربعاء أبريل 26, 2017 5:50 am من طرف Khaled.1

» مكافحة الفاروا على ثلاثة طرق
الأربعاء أبريل 26, 2017 4:51 am من طرف Khaled.1

» تربية الملكات باستعمال جهاز جنتر
الجمعة فبراير 27, 2015 3:40 am من طرف AZZEDINE .HARIDI

» اذا كانت لك النية في تربية النحل ...
الخميس يناير 08, 2015 1:08 pm من طرف mester

» السدر أو النبق
الجمعة ديسمبر 19, 2014 2:37 am من طرف AZZEDINE .HARIDI

» تحميل كتاب دليل العسل
الخميس ديسمبر 04, 2014 1:01 pm من طرف ABEUDE

» درجات الخبرة لدى النحالين
الثلاثاء أغسطس 05, 2014 9:24 am من طرف مناحل الاوراس

»  الحظر على كيفية اعطاء التغذية للنحل
الثلاثاء أغسطس 05, 2014 9:19 am من طرف مناحل الاوراس

» اين الخطا هل فينا ام في نحلنا ؟؟؟
الثلاثاء أغسطس 05, 2014 9:08 am من طرف مناحل الاوراس

from Salim Haridi


    تربية الملكات خارج الموسم

    شاطر
    avatar
    Zine Elkhaldi

    عدد المساهمات : 119
    نقاط : 2705
    تاريخ التسجيل : 17/04/2011
    الموقع : فردوس اعلى

    تربية الملكات خارج الموسم

    مُساهمة من طرف Zine Elkhaldi في الإثنين مارس 05, 2012 2:35 am

    السلام عليكم
    أود أن أطرح موضوعا قد يراه البعض ليس في وقته وهو تربية الملكات خارج الموسم أي موسمي الخريف والشتاء.
    ولنجاح هذه العملية يجب توفر عدة عوامل مجملة إذا نقص واحد لا تتم العملية بالشكل المطلوب، وتتمثل في:

    عامل السلالة: تعتبر السلالة المستعملة في التربية أول ما نتطرق إليه، لأن موسمي الخريف والشتاء خاصة معروفان بالبرودة والأمطار ونقص الغذاء، فيجب أن تكون السلالة مقاومة للبرودة ذات ملكة نشطة في وضع البيض، فمثلا في الجزائر وبعد إجراء تجارب لتحسين السلالة بالخلط بين نحل شمال إفريقيا والنحل الصحراوي والنحل الإيطالي تبين أن النحل الإيطالي لا يتأقلم مع مناخ الجزائر الحار، والنحل الصحراوي لا يتأقلم مع مناخ الشمال الجزائري رغم التغذية المكثفة وتوفير الدفئ إلا أن تربية الملكات مع هذا الأخير غير ناجحة تماما.

    عامل التغذية: تعتبر التغذية عاملا مهما لنجاح تربية الملكات خاصة أثناء تهاطل الأمطار لفترة، والتغذية تكون بتفقد حالة الخلايا لتحديد الكمية اللازمة للإبقاء على الخلية في حالة نشاط، حيث يجب أن تكون في الخلية إطارين على الأقل بهما عسل وإطار غبار الطلع، وهذا لإبقاء النحل في حالة نشاط وكذلك الأمر بالنسبة للملكة خاصة بعدالتقسيم، ويفضل في التغذية البديلة أن تكون المادة المقدمة تميل إلى الجفاف مثل الفوندو إذ يعتبر أفضل بديل كاربوهيدراتي، وكبديل للطلع يفضل استعمال عجينة الكاندي التي تتكون من مواد طبيعية مثل الصويا.

    عامل المكان: يجب أن يكون موقع المنحل مقابلا لأشعة الشمس وذلك للتخلص من الرطوبة الزائدة وتنشيط النحل كما يجب التخلص من الأعشاب التي تساهم في زيادة نسبة الرطوبة. bounce

    hamza4430

    عدد المساهمات : 1
    نقاط : 2025
    تاريخ التسجيل : 06/05/2012

    رد: تربية الملكات خارج الموسم

    مُساهمة من طرف hamza4430 في الأربعاء مايو 09, 2012 3:53 pm

    machkour ya akhi

    ahmedelguelmi

    عدد المساهمات : 1
    نقاط : 1861
    تاريخ التسجيل : 17/10/2012

    رد: تربية الملكات خارج الموسم

    مُساهمة من طرف ahmedelguelmi في الأربعاء أكتوبر 17, 2012 1:09 am

    السلام عليكم أخي حريدي ورحمة الله وبركاته يسعدني كثيرا الانظمام إلى منتداكم لأستفيد من خبرتكم في هذا المجال علما بأني أستاذ اللغة العربية على مشارف التقاعد ، أتخذ من تربية النحل هواية مفضلة أمارسها بكل حب منذ التسعينيات ....
    علما بأنني من مدينة قالمة وفرحت كثيرا
    عندما وجدت منتداكم هذا .
    avatar
    AZZEDINE .HARIDI
    Administrateur

    عدد المساهمات : 199
    نقاط : 3749
    تاريخ التسجيل : 02/04/2009
    الموقع : الفردوس الأعلى

    رد: تربية الملكات خارج الموسم

    مُساهمة من طرف AZZEDINE .HARIDI في السبت أكتوبر 20, 2012 1:45 pm

    ahmedelguelmi كتب:السلام عليكم أخي حريدي ورحمة الله وبركاته يسعدني كثيرا الانظمام إلى منتداكم لأستفيد من خبرتكم في هذا المجال علما بأني أستاذ اللغة العربية على مشارف التقاعد ، أتخذ من تربية النحل هواية مفضلة أمارسها بكل حب منذ التسعينيات ....
    علما بأنني من مدينة قالمة وفرحت كثيرا
    عندما وجدت منتداكم هذا .

    من قالمة؟؟؟؟؟؟ من باب السوق ام من الفوجرول او بومرشي ؟؟؟؟
    هذا هاتفي خلي نتلاقاو نهار العيد 0698027496


    alibaba

    عدد المساهمات : 1
    نقاط : 1491
    تاريخ التسجيل : 22/10/2013

    رد: تربية الملكات خارج الموسم

    مُساهمة من طرف alibaba في الثلاثاء أكتوبر 29, 2013 1:58 pm

    think you Laughing
    comment fair la pate de candi
    avatar
    AZZEDINE .HARIDI
    Administrateur

    عدد المساهمات : 199
    نقاط : 3749
    تاريخ التسجيل : 02/04/2009
    الموقع : الفردوس الأعلى

    رد: تربية الملكات خارج الموسم

    مُساهمة من طرف AZZEDINE .HARIDI في الأربعاء أكتوبر 30, 2013 3:59 am

    alibaba كتب:think you Laughing
    comment fair la pate de candi
    30.10.201310:55:31

    Pour faire du candi au sucre, il faut un chaudron assez gros pouvant contenir un sac de 40 kgs de sucre, ce qui correspond approximativement à la fabrication de 45 pains de candi.
    Les dimensions de mon chaudron sont de 52 cm de diamètre pour une hauteur de 50 cm, ce chaudron doit avoir des bords assez élevés pour éviter au sucre en ébullition de déborder.
    Il faut également un réchaud à gaz de 85.000 BTU.
    Tout cet équipement doit être installé dans l'atelier en prenant la précaution de disposer une bâche par terre pour éviter de salir.
    Avec le style de barquettes que j'utilise, je peux fabriquer des pains d'environ 1,2 kgs à 1,5 kgs dépendant bien entendu le remplissage des barquettes.
    Cette recette de fabrication des pains de candi m'a été transmise il y a bien longtemps par un ami apiculteur qui habite la région de Chambéry en Savoie (France).
    Cette recette a l'avantage d'être très simple et accessible à la plupart des apiculteurs de tout niveau, en suivant de près cette méthode, il est pratiquement impossible de rater le candi.
    C'est une manière de faire du candi parmi tant d'autres car il faut bien dire que les méthodes pour faire du candi sont assez nombreuses et disponibles en grande partie sur internet.
    Il suffit de taper "candi pour abeilles" ou "candi au sucre" sur Google pour découvrir une liste impressionnante de documents divers et variés.
    Température de caissoLa recette que j'utilise est un mélange de sucre et d'eau dans une proportion bien définie et incorpore du "fondant de patissier" à la fin du processus.
    Les proportions sont les suivantes :
    10 kgs de sucre pour 2 litres d'eau et 400 grs de fondant de patissier.
    Pour de plus grandes quantités, il suffit de multiplier les proportion de base par 2, 3 ou 4 ou plus.
    Le fondant de patissier est assez facile à trouver puisqu'il entre dans la fabrication de bon nombre de patisserie et son usage est très répandu.
    Pour l'anecdote, c'est la substance que les patissiers utilisent pour napper le dessus des 'Eclairs à la vanille" si connu en France (substance blanchâtre).
    A 10 000 kms de distance de la France, j'ai retrouvé ce même fondant de patissier dans la première boulangerie que j'ai trouvé à St Boniface (quartier français de Winnipeg).
    Au départ, il suffit de mélanger le sucre avec l'eau en prenant garde de ne pas brûler le sucre au fond de la gamelle.
    La proportion d'eau étant très faible par rapport à la quantité de sucre, le mélange ainsi formé a un aspect assez sec car l'incorporation du sucre à l'eau prend un certain temps.
    Si la flamme est allumée, il y a de fortes chances de brûler le sucre qui se trouve en contact avec le bas du chaudron, c'est la raison pour laquelle, je conseille à tout le monde de brasser le sucre avec l'eau jusqu'à obtenir une incorporation parfaite du sucre avant d'allumer la flamme.
    La recette n'est pas compliquée puisqu'il suffit de chauffer jusqu'à ébulition complète et même au delà.
    A un moment donné, le sirop obtenu va produire une mousse épaisse qui risque de déborder si le chaudron est trop court.
    Le niveau de la mousse va monté bien au dessus du niveau du sucre mais va progressivement diminué au fur et à mesure que le sucre se transforme.
    L'idée d'un chaudron assez haut pour contenir la mousse n'est pas une mauvaise idée ainsi que l'installation d'une bâche sur le sol de l'atelier.
    "Faire monter la mousse" est une étape obligatoire sans ça, les pains de candi ne seraient pas digestes.
    Généralement, la température affichée lorsque la mousse escalade la paroi du chaudron se situe aux alentours des 112 degrés.
    Assez rapidement, la mousse redescend et la surface du sirop réapparaît.
    C'est le moment idéal pour couper le gaz et laisser le mélange obtenu au repos pendant une quinzaine de minutes (étape obligatoire).
    Directement dans le sirop
    Le fondant de patissier ressemble à une pâte assez molle de couleur blanche mais qui ne coule pas, ce n'est pas liquide.
    On pourrait penser à première vue qu'il est très facile de préparer la bonne dose de fondant (en l'occurence 1,6 kgs pour 40 kgs de sucre) mais il n'en est rien.
    La cuillère a vraiment du mal à s'enfoncer dans cette pâte blanchâtre et une fois que le produit se trouve dans la cuillère, on a aussi du mal pour le décoller, c'est vraiment gluant.
    La pâte n'est donc pas liquide mais s'écoule tout de même lentement au fond du seau.
    Pour résumé, on peut planter la cuillère dedans, celle-ci va rester droite un bon moment.
    Le pesage du fondant doit être aussi précis que possible (400 grs pour 10 kgs de sucre, 800 grs pour 20 kgs, 1,6 kg pour 40 kgs, etc), c'est la raison pour laquelle j'utilise une balance électronique, celle qui me sert pour peser mon miel.

    Une fois que la mousse est retombée, il faut couper le gaz.
    Cette étape est nécessaire pour permettre un bon refroidissement du candi et l'élimination des bulles d'air.
    Le mélange eau et sucre a besoin de se stabiliser avant incorporation du fondant.
    A propos de la cuisson du candi, la fiche explicative du dictionnaire wikipédia est très intéressante à plusieurs titres, on y apprend notamment les différentes températures de cuisson, les différentes consistances du sucre résultat de la cuisson et la composition chimique du sucre.
    Cette fiche est disponible ici.
    Après un repos de 15 minutes, le fondant peut être incorporé au candi (voir photo du bas).
    Pour faire glisser et pour décoller facilement les 1.600 grs de fondant de patissier, j'utilise une planche de contreplaqué plastifiée sur laquelle je peux faire glisser une spatule métallique très aisément.
    Le décollage est rapide et le bloc de fondant tombe comme une masse au fond du chaudron.
    Vient ensuite le moment ou il faut utiliser son huile de coude pour brasser et bien mélanger le fondant au sirop à l'aide d'une grosse spatule en bois.

    Au fur et à mesure du brassage, le candi va changer de couleur pour devenir lui aussi blanchâtre.
    D'un jaune translucide au départ (voir plus haut), le mélange va tourné rapidement au blanc laiteux puis va s'épaissir.
    Le fondant qui se dissout dans le sirop va se désintégrer sous forme de filament laiteux.
    L'incorporation du fondant au candi dure un bon moment puis au fur et à mesure que le liquide blanchit, les filaments de fondant disparaissent sous la surface et deviennent invisibles.
    Il faut tourner et tourner encore pour être sûr de bien mélanger la pâte.
    Le brassage du mélange ne doit pas durer plus de 10 minutes car le produit se solidifie assez rapidement aussi faut-il faire preuve d'énergie pour incorporer le fondant dans les plus brefs délais.
    Plus le brassage est énergique plus le temps disponible pour transférer le produit dans les moules sera long.
    Une fois que la pâte de fondant est bien dissoute, vient ensuite le moment ou il faut transvaser le fondant dans des moules disposés juste à côté du chaudron
    Quand le fondant de patissier est correctement mélangé au sirop de sucre, il faut le mettre en moule assez rapidement.
    Le temps disponible pour effectuer cette opération n'est pas sans limite car le mélange ainsi obtenu commence à s'épaissir, si l'on attends trop, il y a de forte chance pour que celui-ci s'agglomère au fond de la marmite et provoque une véritable catastrophe.
    Je dirais que pour transvaser 45 kilos de candi liquide avec une petite casserole d'environ 1 litres et en travaillant seul, il faut à peu près 10 minutes en prenant son temps.
    En fonction de la contenance de la gamelle, il faudra bien entendu adapté son équipement pour respecter un intervalle de temps assez court, plusieurs casseroles par exemple et plusieurs personnes travaillant en même temps, tout dépend la quantité de candi nécessaire et la vitesse à laquelle on désire travailler.

    Disons qu'il ne faudrait pas être dérangé pendant cette opération sous peine de voir se former un gros bloc de candi au fond de la gamelle, ce qui est toujours très ennuyeux.
    La méthode est infallible puisque je crois bien ne jamais avoir raté mon coup.
    A partir du moment ou les proportions sont respectées ainsi que le temps d'arrêt de 15 minutes, le résultat est pratiquement garanti à coup sûr.

    Pour mettre en moule, j'ai choisi un type de barquettes genre "tupperware" complètement transparent.
    Une fois retournée sur le trou de nourrissement, la barquette est bien entendu opaque à cause du candi mais au fur et à mesure que les abeilles consomment le candi, on se rend compte très facilement de l'activité de la colonie et de sa bonne santé.
    Si le candi ne bouge pas et que l'apiculteur ne décèle aucune activité sous la membrane transparente, c'est aussi une preuve concréte que quelque chose de bizarre se trame en dessous, c'est forcément une colonie qu'il faudra visiter en priorité.
    C'est un avantage considérable que le fabricant de candi Michel Isnard a bien compris car son modèle de barquette est lui aussi transparent.
    Côté investissement, j'ai mis le paquet en achetant du matériel réutilisable et non jetable, donc beaucoup plus cher.
    Il y a suffisament de déchets plastique dans la nature et en temps qu'apiculteur, je tenais absolument à montrer l'exemple en utilisant du matériel réutilisable à volonté.
    Les barquettes que j'ai choisi ont également un autre avantage, elles sont équipés d'un couvercle en platique qui évitent aux pains de candi de se charger en humidité.
    Lorsque le candi est complètement refroidit, les couvercles sont remis en place pour un stockage prolongé des barquettes.
    Grâce à ces couvercles, je peux ainsi préparer mes barquettes à l'automne et les disposer à l'intérieur des enveloppes isolantes pour un usage ultérieur.
    A terme, la fabrication du candi aura lieu au mois d'octobre lorsque nous commençons à installer les enveloppes isolantes.
    L'emballage des ruches et le stockage des barquettes de candi à l'intérieur des housses isolantes aura lieu en même temps.
    Les barquettes seront stockés avec leur couvercle bien à l'abri du froid juste au dessus de la chaleur de la grappe (dessus des couvre cadre).
    Au début du mois de mars, il suffira d'ôter le couvercle et de retourner la barquette par dessus le trou de nourrissement.
    Grâce à ce système, j'évite le transport et la manutention de centaines de plaques de candi en plein hiver avec des mètres de neige autour des ruches.
    Pour disposer les barquettes à l'intérieur des housses hivernales, ce n'est pas très compliqué :
    L'ouverture des housses ne prend pas de temps car il suffit de décrocher les deux élastiques latéraux et de renverser le matelas du dessus sur le côté (voir photo du haut).
    En une fraction de seconde, le coussin isolant supérieur est mis lui aussi de côté et il n'y a plus qu'à sortir les bouchons jaunes de leur logements.
    Pour éviter que les abeilles ne sortent trop rapidement, le pain de candi doit être immédiatement retourné par dessus le trou de nourrissement.
    La manoeuvre prend quelques secondes et ne perturbe pratiquement pas les abeilles.
    Bien entendu, les moules ne sont pas remplis jusqu'à ras bord pour éviter justement l'écrasement des abeilles, je prends soin de remplir les moules jusqu'à 1 cm du bord pour ménager un passage juste en dessous du candi, les abeilles peuvent ainsi se déplacer en toute sécurité et accéder à toute la surface du candi.
    Les moules étant transparent, on a vite fait de savoir si le candi est attractif ou non car attiré par la lumière, les abeilles butent contre le plastique, c'est vraiment commode pour voir ce qui se passe à l'intérieur.
    Le remontage des housses hivernales est un jeu d'enfant même pour une seule personne.
    Les housses latérales se replient très facilement et reprennent leur forme initiales en un tour de main.
    Il n'y a plus qu'à reposer le matelas supérieur et à raccorcher les élastiques latéraux et le tour est joué.
    Dans de bonnes condition et avec un manteau neigeux inexistant (voir photo), il faut compter une quinzaine de minutes pour une dizaine de palettes.
    Si les pains de candi sont déjà stockés sous les coussins isolants, comme c'est mon intention de le faire dans le futur, ce laps de temps peut être considérablement raccourci car il n'y a pas à faire d'aller retour entre le camion et les palettes pour apporter les pains de candi.
    Le candi en lui-même a une consistance assez dur, ce qui pourrait effrayer certain apiculteurs mais c'est un avantage qui lui évite de couler à l'intérieur de la ruche.
    D'autre part, il faut dire que l'humidité ambiante de la ruche s'imbibe dans le candi et le rend plus malléable, les abeilles n'ont donc aucun problème pour le consommer.
    Au fur et à mesure de la consommation, on aperçoit petit à petit les abeilles apparaître à travers les parois en plastiques.


      الوقت/التاريخ الآن هو الأحد نوفمبر 19, 2017 7:07 pm